Catégories

Céanothe : variétés, entretien et floraison

Céanothe : variétés, entretien et floraison

Et si vous mettiez un peu de couleur dans votre jardin ? Le céanothe se prête bien au jeu et embellit un espace extérieur en un rien de temps avec ses belles nuances de bleu. On vous dit tout dans notre article sur les céanothes, leurs variétés, leur entretien et leur floraison.

Céanothe : les spécificités du lilas de Californie

Le céanothe, aussi appelé lilas de Californie, est une plante qui peut être arbustive ou rampante, selon les variétés. Il existe de nombreuses variétés de céanothes (plus de 50 ) dont certaines peuvent être assez imposantes. Les variétés arbustives et buissonnantes de céanothes sont plus compactes et font de superbes massifs et rocailles.

A découvrir également : Comment utiliser le marc de café dans le jardin ?

D’autres variétés rampantes et couvre-sol de céanothes sont heureuses sur les talus et courent sur les sols secs. Elles peuvent aussi tomber depuis le haut d’un mur et orner le fond d’un jardin.

Les céanothes sont surnommés Lilas de Californie car ils sont originaires d’Amérique. Ils y auraient en effet leur origine et ont ensuite été introduits en Europe au XIXe siècle.

Lire également : Comment faire un potager dans son jardin ?

Les céanothes peuvent être cultivés en pot, sur un balcon, sur une terrasse, ou être plantés en sujet individuel, en haie ou encore en talus. On retrouve souvent les céanothes dans les massifs de jardins. Les céanothes sont aussi à l’aise sur la rocaille en tant que plante rampante.

Variétés de céanothes

On compte, parmi les variétés les plus répandues de céanothes, ceanothus thyrsiflorus, ceanothus americanus, ceanothus arboreus, ceanothus herbaceus, ceanothus cuneatus, ceanothus sanguineus, ceanothus integerrimus et bien d’autres.

Les variétés de céanothe les plus répandues en France sont Ceanothus thyrsiflorus Skylark, Ceanothus thyrsiflorus var. repens, Ceanothus arboreus Trewithen Blue, Ceanothus impressus Madagascar, ou encore la variété Gloire de Versailles et la Yankee Point. Ces variétés offrent des nuances de bleu clair, de bleu soutenu, d’indigo et de violet.

Feuillage et floraison des céanothes

Le feuillage des céanothes peut être persistant ou caduc. La floraison des céanothes peut se faire, en fonction de la variété, sous forme de fleurs blanches, roses, mais majoritairement bleues.

Les céanothes sont mellifères et nectarifères et attirent les pollinisateurs comme les abeilles et les papillons, mais aussi les colibris. Certaines variétés ont un parfum délicieux. Les jolies fleurs de céanothe apportent couleur et gaieté dans un jardin au mois de mai et juin.

Les fleurs bleues restent assez rares dans les jardins : cette plante est à envisager si le type de sol de votre jardin s’y prête, ou si votre balcon est bien exposé.

Terrain et environnement du céanothe

Le céanothe est heureux, peu importe sa variété, sur un terrain au sol bien drainé. Il est important de ne pas planter les céanothes sur un sol non calcaire (non basique). Ceci signifie que les céanothes sont compatibles en plantation avec des sols neutres ou acides.

Cette plante a des exigences particulières. Le céanothe aime les sols secs de préférence. Ils sont très sensibles à l’humidité : ces plantes peuvent se « noyer » si leurs racines ne sont pas préservées de l’humidité.

Le céanothe n’aime pas être exposé aux vents froids : il préfère une exposition ensoleillée à ombragée, mais à l’abri du vent frais. En dehors de ces prérequis, le céanothe peut être planté toute l’année en pleine terre, si vous évitez les périodes trop fraîches et trop chaudes (risque de gel et de sécheresse).

Entretien du céanothe / lilas de Californie

L’entretien du céanothe passe essentiellement, comme la majorité des plantes, par l’arrosage, la taille, la protection hivernale ou encore la fertilisation, si besoin.

L’arrosage du céanothe dépend de sa situation. Si votre plante est en pleine terre, assurez un arrosage suite à la plantation. L’arbuste n’a généralement pas besoin de plus d’entretien, hormis en période de sécheresse. Veillez aussi à ne pas le placer en contrebas, sur un sol trop humide, ou en pot avec soucoupe.

La fertilisation peut être utile au céanothe si votre sol est vraiment pauvre. De manière générale, cette plante s’accommode plutôt bien de son sol, tant qu’il est de type acide ou neutre.

Le céanothe ne nécessite donc pas d’apport d’engrais. Idem, s’il est sous forme arbustive en pot, sur une terrasse, la fertilisation n’est pas non plus conseillée.

La taille du céanothe est nécessaire dans le cas des haies et des massifs auxquels vous souhaitez donner une forme particulière. Le céanothe peut grimper jusqu’à 2 mètres de hauteur et offre une belle envergure ainsi qu’un joli port. Lors de sa floraison, les fleurs sont réparties de manière équilibrée. Aucune taille n’est justifiée en dehors des haies, ce qui rend l’entretien du céanothe assez simple.

En hiver, protégez votre céanothe si vous avez opté pour une variété peu rustique. Le céanothe peut généralement supporter des températures descendant jusqu’à – 11°C.

Toutefois, si vous craignez pour votre céanothe en pot, par exemple, paillez son pied avec des feuilles mortes avant l’arrivée des gelées et du froid.

Articles similaires

Lire aussi x