Catégories

Comment prendre du thé ?

Comment prendre du thé ?

Voici une façon différente de déguster votre thé, un moment important dans la vie de tous les bons amateurs de notre boisson préférée !

A lire en complément : Comment faire un potager dans son jardin ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’analyse sensorielle dans le monde du thé ? Dans cet article, nous aborderons cette technique aussi fascinante qu’instructive !

Qu’est-ce que l’analyse sensorielle du thé ?

Tout d’abord, il faut bien distinguer la dégustation parler d’analyse sensorielle.

A lire en complément : Quels sont les légumes les plus faciles à cultiver ?

En effet, cette dernière est beaucoup plus technique et va au-delà la notion de plaisir à déguster un thé.

Donc, si la dégustation dépend uniquement de votre goût, l’analyse sensoriel devra répondre à un protocole plus strict.

Il s’agit donc d’une technique pour mettre en mots ce que est perçu par les sens lors de dégustations plus « naturelles ».

Nous traiterons successivement des saveurs, mais aussi de la Signification, comme ainsi que les différentes étapes et résultats d’une analyse sensorielle.

La dégustation de thé fait appel aux cinq sens

Pour commencer notre analyse sensorielle, il est important de n’oubliez pas que tous nos sens seront mobilisés dans cette expérience.

Notre vue d’abord, va percevoir les différentes couleurs du thé, ainsi que la clarté et la densité de sa coupe.

En préparant notre boisson, notre sens du toucher nous permettra pour comprendre la teneur en humidité des feuilles que nous préparons.

L’audition nous permettra de distinguer les différents matériaux, pour définir quelles feuilles sont les plus flexibles ou les plus croustillant.

Notre nez sera également sollicité afin de percevoir tous les les parfums qui émanent de nos infusions.

Enfin, l’étape du goût va bien sûr nous permettre d’apprécier le différentes saveurs présentes, mais aussi les textures que l’on va percevoir dans bouche.

Dans l’ordre pour approfondir l’étude de ces méthodes d’analyse sensorielle de thé, il est tout d’abord approprié d’explorer la gamme de saveurs que nous avons chez notre disposition.

Maîtrisez le langage du thé aux mille saveurs

La méthode d’analyse sensorielle fonctionne par analogie. Ainsi, pour décrire un goût jusque-là inconnu, nous allons le rapprocher de notes qui nous sont plus familières.

On peut donc dire que telle ou telle infusion a, par exemple, une saveur fruitée même si aucun fruit ne fait partie de sa composition.

En fait, plus notre bibliothèque sensorielle interne est riche développées, plus nous serons en mesure de détecter des saveurs subtiles dans notre thés lors des dégustations.

Comme cette bibliothèque est très personnelle, nous pouvons seulement encouragez-vous à être curieux ! Ainsi, grâce à l’expérience et dégustations, vous pourrez acquérir vous-même une expertise plus pointue, et toujours plus riche en thé !

Umami ou la cinquième saveur

Parmi les cinq saveurs que perçoit le palais humain, l’un d’entre vous peut être moins familier.

En effet, si le sucré, le salé, l’aigre ou même l’amertume n’apparaissent plus, peut-être n’avez-vous pas encore entendu parler de l’umami !

Pour les Japonais, c’est la reine des saveurs, puisqu’elle met en évidence les quatre autres et les harmonise.

Cette cinquième saveur est celle du glutamate, qui est contenu dans le thé, mais aussi dans le poisson !

Ces différentes saveurs s’accordent avec harmonie lors de chaque dégustation.

En effet, elles se présentent naturellement à nos sens, selon un ordre très précis, qu’on appelle la pyramide olfactive !

Certaines saveurs seront appelées « saveurs d’attaque ». Ce sont les premiers que vous allez percevoir lors de la dégustation.

Les « saveurs du cœur » seront les goûts les plus caractéristiques de votre tasse.

Enfin, les « saveurs de fond » auront plus longueur en bouche, et vous accompagnera bien après la dégustation.

Le thé présente des notes très diverses lors de la dégustation

Grâce à la pyramide olfactive, vous aurez une première grille de lecture qui permet de trier les notes en fonction de leur ordre perception.

Toutefois, il convient de souligner que ces derniers sont très Divers.

On distingue donc deux grandes catégories de notes : des notes positives et des notes négatives.

Les notes positives peuvent être classées selon qu’elles sont épicées, floral, fruité, végétal, boisé ou même aromatique.

Les notes négatives, en revanche, peuvent être minérales, chimique, rancœur ou même humide.

Comment préparer une dégustation de thé ?

Comme nous l’avons vu, la dégustation de « plaisir » n’a pas autres objectifs que de vous satisfaire (ce qui est, de loin, le plus important !).

D’autre part, la dégustation sensorielle va plus loin. Tout comme pour les dégustations d’œnologie, il vise à vous faire apprécier du thé sous ces différentes facettes. Vous pourrez ainsi déguster votre thé dans un cadre plus subtil et plus approfondi.

Une attention particulière sera portée à apporter tant de choses sur les parfums uniquement sur les arômes. Vous allez ensuite vous concentrer sur la forme des feuilles, le la couleur de votre tasse, la densité de la liqueur, son corps en bouche, son astringence, ou toutes les sensations que vous pouvez ressentir lorsque dégustation.

Ainsi, afin d’aborder efficacement une dégustation de thé, nous vous recommande d’apporter une feuille et un stylo (ou un joli cahier !). Vous pourrez ensuite facilement noter les différents éléments perçue lors de la dégustation.

Ce travail, à long terme, permet lors des dégustations futur, pour comparer votre travail et vos sentiments. Vous serez donc en mesure de pour mieux comprendre vos prochaines dégustations et en ajouter de nouvelles remarques.

Les éléments à prendre en compte lors de la dégustation

Afin de vous guider de la meilleure façon possible, gardez à l’esprit les clés à prendre en compte tout au long du processus. Vous pouvez, par exemple, évaluer sur votre liste, les éléments suivants :

— Saveur : Rappelez les différentes notes capturées à la fois par le goûter uniquement par l’odorat, mais aussi par les sensations tactiles perçues dans le bouche.

— Attaque : La première identifiée

— Cœur : La saveur dominante tout au long de la dégustation

— Fond : La saveur restant en bouche après la dégustation

— Corps : La viscosité du thé en bouche : est-il gras ou Plutôt fluide ?

— Astringence : la bouche est-elle sèche après Dégustation ?

— Acidité : Est-ce une saveur plutôt piquante dans La bouche ?

— Complexité : Est-ce un thé avec plusieurs saveurs ? Est-ce complexe, simple ?

— Longueur en bouche : La saveur reste-t-elle en bouche La bouche ?

Tout au long de vos expériences, vous pouvez ajouter autant de critères que vous le souhaitez, tout en affinant points.

Les différentes étapes de l’analyse sensorielle du thé

La première étape à prendre en compte lors d’une analyse thé sensoriel, c’est bien sûr d’identifier quel type de thé il est à propos de.

Analyse visuelle et auditive du thé

Dans ce cas, il convient de noter si vous appréciez un thé. thé vert, noir, thé blanc ou tout autre type de thé.

Ensuite, vous devrez procéder à l’analyse des feuilles. Vous par conséquent, devront déterminer leur taux d’humidité. Est-ce qu’ils vous semblent secs, très sec, ou plutôt mouillé ? Sont-ils entiers ou cassés, grand ou petit, régulier ou irrégulier ? Il est également important notez la présence de bourgeons, ainsi que leurs quantités et leurs couleurs.

Tous ces éléments font donc partie de l’analyse visuelle du thé.

Pour effectuer une analyse auditive, prenez quelques feuilles dans votre main et frottez-les doucement.

Le son est-il plutôt « croustillant » ou doux ? Ces des indications vous permettront de mieux classer votre thé et vos dégustations.

Préparation à la dégustation de thé

Après cette phase préliminaire, il est maintenant temps de Préparez votre perfusion.

Choisissez donc soigneusement l’eau que vous avez l’intention d’utiliser, réglez la température correcte et la durée de perfusion estimée correcte.

Une fois la perfusion terminée, transférez votre préparation dans une théière préalablement chauffée pour distribuer harmonieusement les saveurs tout au long de la boisson.

Enfin, sentez soigneusement les feuilles infusées, afin de évaluer l’arôme.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser votre bibliothèque pour multiplier les analogies et ainsi affiner vos descriptions.

Analyse olfactive et gustative de votre thé

Une fois ces étapes passées, vient l’analyse olfactive et le goût de votre thé.

Gardez votre tasse couverte pendant quelques secondes, approchez-vous Le nez sort de la tasse. Ressentez les premières vapeurs qui s’en échappent, afin de capturez la note d’attaque le mieux possible.

Bien entendu, vous pouvez répéter l’opération plusieurs fois afin de pour confirmer vos conclusions.

Ensuite, regardez l’alcool dans votre tasse. Est-ce qu’elle clair et transparent, ou au contraire sombre et dense ?

Les petites particules sont-elles en suspension dans le liquide ou sont-elles pures ? Quelle est la couleur de votre tasse ?

Vous trouverez une large gamme de couleurs parmi qui :

-Doré

-Ambre

-Cuivre

-Argenté

-Bleuâtre

-Vert, noir, orange…

Prenez une première gorgée de thé et tournez le dans votre bouche. Assurez-vous qu’il couvre complètement votre langue et votre palais.

Cela vous permettra de détecter les cinq saveurs dont nous avons parlé précédemment. Tout comme lors des dégustations de vin, inspirez un peu quantité d’air lors de votre deuxième gorgée. L’oxygène inspiré de cette façon révélera tous les arômes présents dans votre thé. À ce stade, vous pourrez profiter différentes caractéristiques tactiles de votre boisson.

Pour chaque fonctionnalité, veillez à noter sur une échelle de 1 à 10 vos perceptions. Comme nous l’avons déjà vu, toutes les informations dont vous pouvez noter qu’ils pourront vous servir plus tard dans le futur dégustations. Cependant, ils sont extrêmement personnels et liés tellement à votre culture gustative uniquement à votre expérience.

Votre propre parcours dans l’analyse sensorielle du thé

Nous l’avons souvent mentionné, le monde du thé est extrêmement riche et complexe.

En plus du plaisir gustatif, c’est tout un univers à découvrir et l’errance que nous offre le thé.

En plus des différentes règles, coutumes et habitudes, nous sommes en particulier les partisans de la découverte et de l’exploration.

L’analyse sensorielle est un excellent exercice qui en plus de pour être agréable, aiguise les sens et aiguise la concentration.

Néanmoins, prenez la liberté de vous permettre d’avoir confiance en votre jugement est également l’une des qualités que comporte ce type d’expérience.

Fiez-vous à vos sens, ainsi qu’à vous.

Vous développerez, au cours des dégustations, diverses qualités ou saveurs que vous découvrirez par vous-même. Ils vous aideront à définir votre propre opinion sur certains thés.

Il existe également de nombreux conseils pour explorer le monde du thé. de manière constructive et logique.

Il est donc très intéressant de classer les thés que vous goûter, afin de pouvoir organiser des dégustations et ainsi appréhender au mieux.

Commencez donc par choisir une couleur de thé, une région d’origine et/ou un type de thé.

De cette façon, vous pouvez par exemple obtenir plusieurs thés Pai Mu Tan différents, afin de pouvoir les comparer entre eux (vous en trouverez plusieurs sur notre boutique de thé en ligne !).

Testez, goûtez, recommencez, afin d’enrichir votre bibliothèque de saveurs, et votre plaisir !

Dégustation de thé, entre plaisir et concentration

Comme dans tous les domaines, plus vous pratiquez, plus vous progressez (ce qui, dans ce cas, est plutôt facile et agréable !) !

Articles similaires

Lire aussi x